Une Pagode à Paris

Est-ce possible ? Une pagode, toute rouge et couverte de tuiles vernissées, en plein Paris ? Mais oui ! D’ailleurs, il y en a plusieurs. La plus connue des Parisiens reste certainement le mythique cinéma du VIIème arrondissement, d’inspiration japonaise et malheureusement fermé fin 2015, suite à une obscure bataille juridique…

Celle où nous vous emmenons se dresse dans un autre quartier, la plaine Monceau, à l’angle des rues de Courcelles et Rembrandt. Et son style est chinois. L’histoire de cette pagode est amusante : imaginez que, sous cet habillage spectaculaire réalisé par l’architecte Fernand Bloch, se cache un hôtel particulier haussmannien des plus classiques, bâti en 1880 ! Mais en 1925, celui-ci est racheté par un certain Ching Tsai Loo, jeune marchand d’art asiatique à la recherche d’un écrin digne de sa collection. C’est lui qui en commandera la transformation. À l’époque, nul besoin de permis de construire – et c’est tant mieux ! La galerie C.T. Loo & Cie est née.

L’intérieur, dont les aménagements ont été faits de panneaux de laque XVIIIème siècle, restitue paraît-il à merveille l’atmosphère orientale voulue par Mr LOO. Nous n’avons – pour l’instant ! – pas pu y pénétrer. Mais les Croqueuses sont tenaces… @ suivre !