Jouez avec les Croqueuses !

Chers visiteurs, @mis et @bonnés chéris,

vous vous rappelez ? En janvier 2017, nous vous avions proposé un jeu. Et vous aviez été très nombreux à participer ! Alors… pourquoi ne pas recommencer ?

Comme l’an dernier, il vous suffit de choisir votre préférée parmi 4 vidéos. Pour jouer, laissez-nous un commentaire sous cet article ou directement sur YouTube, sous la vidéo choisie. (Dans ce cas, n’oubliez pas de vous abonner !)

Petit bonus, cette année : vous pouvez multiplier vos chances par 2, 3 ou 4 en participant aussi sur Facebook, Instagram et Twitter ! (Suivez les liens, vous trouverez.)

N°1 Le Marché des Enfants Rouges

N°2 L’OisiveThé

N°3 Le Marché aux Fleurs

N°4 Chez Odette

Les 4 tirages au sort auront lieu mercredi prochain, dans le lieu assez fabuleux que nous allons croquer. (Suspense !) Les 4 heureux gagnants se verront offrir chacun une « pochette surprise » contenant un lot de 4 cartes postales, 2 badges et une surprise « originale » ! ;-)

Bonne chance @ tous !

*

Publicités

La vie en rose… et vert !

C’est un petit salon de thé gourmand. Blotti au creux du cercle que dessinent, en se croisant, la rue Saint-Charles et celle des Cévennes, dans le 15ème arrondissement. Sa particularité ? D’être dédié, tout entier, au matcha. Mais si, vous savez : cette poudre d’un vert intense, utilisée par les Japonais pour la « cérémonie du thé ».

Le jour où Les Croqueuses l’ont découvert, Au Matcha leur a fait un bien fou. Il faut dire que nous venions de traverser le 16ème en diagonale, l’île aux Cygnes sur toute sa longueur et le quartier, bondé, de Beaugrenelle – soit la bagatelle de 7 kilomètres – sous un soleil d’automne éclatant. À la fin du périple, ce carré de bitume bordé d’hortensias, nous est apparu comme une oasis. De calme, de douceur… De fantaisie, aussi ! Car l’intérieur est à la fois kawaï et accueillant : le coin canapé, douillet, doit avoir du succès l’hiver, avec son dossier à fleurs et ses deux coussins Shiba Inu. (Ces petits chiens à l’allure de renards sont adorés des Japonais, mais pas seulement : l’un d’entre eux, vrai celui-là, passe justement sur la terrasse !)

C’est donc dans un demi-coma que nous goûtons ces drôles de choses, un peu roses et surtout vertes. Smoothie, viennois, citron, frappé… le Matcha se boit aussi bien frais. Il se mange également : tiramisu, mille-crêpe et saint-honoré nous ont régalées. D’abord les pupilles, puis les papilles. Requinquées, Les Croqueuses !

Comme souvent, notre enthousiasme est communicatif. Tandis qu’Aurélie photographie son verre et son assiette sur fond d’hortensias, une petite mamie s’arrête. « C’est vous, mademoiselle, qui faites ça ? » Elle pointe du doigt le Matcha frappé à la chantilly. « Cette couleur me donne soif ! » Finalement, Denise entre et s’en commande un. Elle n’a jamais bu de thé vert et veut goûter, à nos côtés. L’occasion d’une rencontre comme on les aime, avec une ancienne coiffeuse parisienne de 88 ans, portant haut l’art de la barrette à fleurs. « Chaque jour, je m’habille, me maquille et me coiffe avec soin. C’est important, l’élégance. Pour les autres et pour soi-même, jusqu’au bout de la vie. » ♥

Nous sommes reparties légères, heureuses d’avance à l’idée de partager cette jolie découverte avec vous. (Un grand merci à Fabienne, notre Croqueuse spécialiste ès thés, pour cette adresse rafraîchissante !) Comme Denise, mettez vos plus beaux atours et allez goûter Au Matcha. Promis, vous nous remercierez !

{ POST-SCRIPTUM }

Sur le Net, les promoteurs des vertus (et du commerce de toutes sortes de produits dérivés) du Matcha sont nombreux. Nous leur avons préféré le site Nihonkara, qui propose la recette du thé vert Impérial (et du Matcha Latte), ainsi qu’une visite de LA ville du thé vert (Uji). D’ailleurs, si vous n’y prenez pas garde, il finira par vous entraîner à la découverte du Japon tout entier !

Enfin, si vous aimez « pâtisser » vous-mêmes, pourquoi ne pas tenter la recette du cake au Matcha proposée par La Popotte de Manue ? Ou celle des petits biscuits verts, signée Nathalie qui cuisine ? Les Croqueuses se portent volontaires pour la dégustation ! ;-)